LA DEMARCHE COMMUNIC’ACTIONNELLE

 

 

                                                                                      

                                                                                   Prof. Nicoleta Grigore

                                                                                        C.N. E.Teodoroiu

 

Comment enseigner le Français Langue Etrangère ? Comment motiver les apprenants ?

Des questions toujours posées par les didacticiens, par les concepteurs de méthodologies.

Et les réponses ont varie, ont change selon le contexte historique, social !

Le point de départ a été la méthodologie traditionnelle, on a continue par la méthodologie active, par la méthodologie audio-orale, etc.

En 2001, on a publie Le Cadre Commun de référence pour les langues, un document dont le rôle essentiel est de fournir une base commune pour la conception de programmes, de certifications. Son but: promouvoir le plurilinguisme. On introduit la notion de tâche, d’apprenant-usager de la langue, de perspective actionnelle, on passe à une logique d’interaction entre plusieurs langues.

Afin de donner du sens à de nouvelles pratiques et de répondre aux nombreuses questions que se posent les enseignants de langue sur le CECRL, Mme. Claire Bourguignon (Professeur des universités à l’IUFM de Haute Normandie -Université de Rouen) propose une nouvelle démarche didactique translangue, « l’approche communic’actionnelle » qui vise à rendre opérationnelle la perspective actionnelle. Les principes de cette approche sont : mettre l’apprenant en action en lui confiant une tâche à accomplir ;  faire apprendre la langue dans le cadre de l’accomplissement d’une tâche ; relier la capacité à communiquer à la réussite d’une tâche ; développer un niveau de compétence, à savoir un degré d’autonomie dans l’utilisation de la langue ; développer les stratégies qui permettent à l’apprenant de devenir un usager autonome de la langue. L’auteure précise qu’ »un usager autonome n’accumule pas seulement des connaissances mais est capable de choisir les connaissances pertinentes en lien avec un objectif à atteindre. »

Dans la perspective communic’actionnelle, l’apprentissage se réalise a travers des unités d’action  qui représentent des cadres d’apprentissage ou »  l’apprenant doit d’abord prendre connaissance qu’il doit réaliser ainsi que des activités langagières afférentes pour comprendre pourquoi il a besoin d’apprendre», ensuite « il doit repérer ses besoins et faire le tri entre ce qu’il sait  et sait faire et ce qu’il a besoin d’apprendre[…] ce sont des stratégies« L’unité d’action comporte une mission qu’on doit accompagner de « contraintes qui vont obliger l’apprenant a faire constamment des choix parmi toutes les connaissances auxquelles il se trouve confrontéou bien qu’il possède déjà. «

Il est très important a observer que :» Ce sont ces contraintes qui font basculer l’approche communicative vers l’approche communic’actionnelle »

La tâche, moteur de l’apprentissage, se construit autour de trois objectifs :

« -l’objectif culturel : puisque le thème sert de toile de fond ;

  • l’objectif grammatical ;
  • l’objectif communicatif »

Quant a l’évaluation, elle « «se fait autour de critères visant a mesurer la qualité du travail a mesurer la qualité du travail effectue et surtout a donner du sens a l’information recueillie . »  Claire Bourguignon affirme que les critères doivent être pertinents, indépendants, peu nombreux et pondérés.

 

 

Bibliographie et Sitographie :

 

Bourguignon, Claire-Pour enseigner les langues avec le CECRL. Cles et conseils,

Ed. Delgrave,2010

 

http://www.echo-fle.org/COURSES/DocumentsDidactiques/MéthodologiesFLE

http://eduscol.education.fr/cid45678/cadre-europeen-commun-de-reference-cecrl.html#lien1

https://profilfle.wordpress.com/lapproche-communicactionnelle

UNITÉ D’ACTION- EXEMPLE

LA MISSION :

Dans ton lycée, on a lance un grand concours d’affiches sur le thème : Les ados et leurs loisirs. Avec quelques copains, tu aimerais participer  MAIS il est vraiment difficile de decider: loisirs numériques ou loisirs sportifs ?!

 N’OUBLIE PAS QUE :

-Le public-cible a 17-18 ans ;

-Tu fais partie d’une équipe mixte !

 

Pour t’aider dans ton organisation (activités de réception/interaction) :

-tu liras un article ;

-tu analyseras un diaporama ;

-tu regarderas et écouteras un document vidéo ;

-tu envoies un message sur la page Tweeter du magazine  Phosphore pour avoir plus d’informations (https://twitter.com/MagPhosphore )

 

A la fin (Activités de production)

 

PO (Interaction orale) :

Tu rendras compte de ta mission en présentant oralement ton choix devant tes collègues.

Vous choisissez la meilleure présentation !

PE : Tu rédigeras une fiche de présentation de l’affiche !

I Document 1

 Lis attentivement l’article.

a.1  Avec ton copain, repérez les centres d’intérêts présentés.

a.2  Regroupez les loisirs selon les centres déterminés.

  1. Faites un schéma des loisirs selon les tranches d’age des ados

Document 2

 

http://moise.dero.free.fr/cv/IMG/pdf/Dero_2015_conf_numerique_et_extrascolaire_.pdf

(Diapositives 9-17)

  1. Avec ton copain, classez les activités repérées dans le tableau suivant :

 

Loisirs des filles Loisirs des garçons
Numériques Autres Numériques Autres
       
       
       

 

  1. Garçons-Filles .Qu’est-ce qui est différent ? Qu’est-ce qui ressemble ?

 

 

 

GARÇONS                                             FILLES

 Document 3

La vidéo

Pendant le visionnement

Premier visionnement

  1. a Entoure les mots que tu as entendus :

 

la plage   la gastronomie   les animations     les planches

le parc    le théâtre        l’accro branche      le circuit

la musique    le patrimoine     le karting

 

  1. b En utilisant les mots que tu as découverts, essaie de formuler l’idée principale de cette vidéo.
  2. c Mise en commun.

 

  1. Deuxième visionnement

a  Après avoir vu encore une fois la vidéo, note dans ton cahier ce qui te semble        intéressant comme proposition d’activités à Biscarosse.

 

b1  Toujours avec ton copain choisissez les activités liées au thème de votre projet.

 

b.2 Présentez  oralement votre choix et justifiez-le !

 

 

II Vous décidez quelles sont les zones d’ombre et vous envoyez le message au magazine Phosphore.

 

 

III Production orale (Interaction orale) :

Tu rendras compte de ta mission en présentant oralement ton choix devant tes collègues.

Vous choisissez la meilleure présentation !

Production écrite : Tu rédigeras une fiche de présentation de l’affiche !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Document 1

Les loisirs des ados : « kiffer la life pour pas bader »

Par Serge-Henri Saint-Michel http://www.marketing-professionnel.fr/

Multitâches et amateurs de musique

Les jeunes sont les rois du multi-task. Faire plusieurs choses à la fois est inné chez eux, si l’on cumule sur une journée l’ensemble des activités extrascolaires qu’ils pratiquent, on dépasse largement les 24h d’une journée normale (27h11). Cela confirme bien que les ados combinent les activités entre elles.

Parmi l’ensemble des activités de loisirs des ados, l’écoute de la musique et le surf sur Internet sont en forte évolution depuis 2006.

Tiens, les ados pourraient-ils se passer de musique pendant 1 semaine ? Les réponses à cette question montrent que les ados sont « music addict », ils utilisent tous les supports d’écoute (chaîne hifi, poste de radio, lecteur MP3…). Leurs goûts les portent en priorité vers les variétés françaises et étrangères et vers d’autres courants (électro, techno, hip hop,…). Les 11-14 ans se déclarent incollables sur les dernières nouveautés musicales.

Du ludique, au culturel et au numérique, les centres d’intérêts évoluent avec l’âge et sont moins encadrés : les 8-10 ans préfèrent les activités ludiques et culturelles, les 11-14 ans aiment les BD et les jeux vidéo et découvrent les technologies, alors que les 15-19 ans sont « branchés » musique et multimédia et aiment ne rien faire ou aller à des concerts.

Le niveau d’études des parents impacte les loisirs des ados : un niveau d’études supérieures (bac et plus) favorise la pratique d’activités extrascolaires et la diversité de leurs centres d’intérêt.

Parents, rassurez-vous, les ados lisent

La lecture est pour eux un moyen d’évasion et ils y consacrent en moyenne 1h20 par jour. L’attachement est très fort chez les plus jeunes. La multiplication des genres intervient essentiellement à l’adolescence. Ces derniers plébiscitent les BD et les mangas, mais aussi les romans d’aventure, les romans fantastiques et policiers.

… et apprécient le cinéma

90% des jeunes de 8 à 19 ans ont fréquenté une salle de cinéma dans les 12 derniers mois. Les 11-14 ans privilégient les films policiers, de science-fiction et d’aventure. Du cinéma au salon, ils poursuivent la séance et achètent la vidéo et le CD, s’ils ont aimé le film et la musique. Les ados de 15-19 ans recherchent le grand frisson avec les films d’épouvante, les films romantiques et les films à suspens.

Le streaming et les jeux vidéo, fortement enracinés dans la consommation de loisirs des ados

80% des ados de 8-19 ans déclarent regarder des vidéos sur Internet, en priorité des clips, des bandes annonces et des séries. Les 15-19 ans sont les plus grands utilisateurs de la vidéo sur Internet, les 11-14 ans apprécient les clips et les plus jeunes les dessins animés.

Les ados pratiquent à une très grande majorité les jeux vidéo. Le type de jeux varie selon l’âge : les 8-10 ans sont attirés par les héros de dessins animés ou de série TV, alors que les 11-14 ans préfèrent les jeux de gestion (Viva piňata) ou de sport en mouvement. Les 15-19 ans pratiquent les jeux de tir, de stratégie et les jeux de rôle (Oblivion, Final fantaisy,…).

 

Document 2

http://moise.dero.free.fr/cv/IMG/pdf/Dero_2015_conf_numerique_et_extrascolaire_.pdf

 

Document 3

https://www.youtube.com/watch?v=e0R24TEQ8wA

 

 

 

Introdu Comentariu

Adresa ta de email nu va fi publicată. Câmpurile necesare sunt marcate *

Poți folosi aceste etichete și atribute HTML: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>